vendredi 1 juin 2012

Le portait de Dorian Gray


Le héros de l'unique roman d'Oscar Wilde doit rester éternellement jeune : son portrait seul sera marqué progressivement par le temps, les vices, les crimes, jusqu'au drame final. Dans ce chef-d'oeuvre de l'art fin de siècle (1890), l'auteur a enfermé une parabole des relations entre l'art et la vie, entre l'art et la morale, entre le Bien et le Mal.


 Mes impressions:

Après avoir lu il y a quelque temps "le fantôme de Canterville" de cet auteur, je me suis attaquée à son seul roman considéré comme un chef-d’œuvre. 

  L’histoire commence dans l’atelier du peintre Basil Hallward. Celui-ci se trouve en compagnie de son ami, Lord Henry. Basil parle de son nouveau tableau, le meilleur qu’il n’est jamais peint ; un portrait de son nouveau modèle : Dorian Gray.

Basil Hallward explique sa rencontre bouleversante  avec Dorian Gray « Quand nos yeux se rencontrèrent, je me sentis pâlir. Une étrange sensation de terreur m’envahit. Je sus que j’étais en face de quelqu’un dont la seule personnalité était si fascinante que, si je le permettais, elle s’emparerait de toute ma nature, de toute mon âme, de tout mon art lui-même ».

 Lorsqu’Henry le rencontre à son tour et tout comme son ami, il va voir un jeune homme d’une pureté d’esprit presque naïve, d’une beauté angélique. Il va vouloir le mettre sous son aile et lui apprendre les plaisirs de la vie. 

Quand le tableau fut achevé, Lord Henry fait comprendre à Dorian, qu’il faut profiter de sa jeunesse car bientôt, il deviendra ridé, vieux, alors que le tableau, lui renverrait toujours cette pureté angélique. Dorian se rend compte de la brièveté de la vie : « Comme c’est triste ! Je deviendrai vieux, horrible, hideux. Mais le portrait restera toujours jeune. Il ne sera jamais plus vieux qu’en ce jour de juin…Si seulement c’était le contraire ! Si c’était moi qui restais toujours jeune et que ce fût le portrait qui vieillît ! Pour cela…Pour cela je donnerais n’importe quoi. Je donnerais mon âme pour cela ! » 

 Dorian en disant cela, ne pensait pas réellement ce qu’il prononça, et pourtant…

Lord Henry, est un homme immoral et cynique. Il profite des plaisirs de la vie, sans se soucier des conséquences, car pour lui, bonne ou mauvaise, toute expérience est bonne à prendre. Il joue un rôle très important dans ce roman, c’est lui qui bouleverse la vision et les pensées de Dorian Gray.

 Alors que Lord Henry représente la tentation, les plaisirs futiles ; Basil Hallward espère naïvement à la bonté et la  pureté de son modèle dont, semble-t-il en est tombé amoureux.

On remarque tout de suite l’évolution déclinante dans le caractère de Dorian, il passe d’un jeune homme naïf et pur à un homme corrompu profitant de sa jeunesse, s'adonnant à tous les pêchés et vices possible.  L’élève dépassera le maître ( lord Henry) dans ses propres domaines. Même si à la fin du livre, il essaye de changer de mode de vie, il n’y arrive pas, il est trop corrompu : « chassez le naturel, il revient au galop ».

Malgré son antipathie, j’ai réussi à apprécier le personnage de Dorian Gray, que je considère plus comme la victime de son destin, un peu comme Œdipe.

Oscar Wilde a incontestablement un très bon style, ce roman est riche et  très bien écrit. 
 L’auteur cherche à nous montrer dans son roman que les apparences sont trompeuses, mais on ne peut pas mentir à notre âme. Car même si Dorian arrive à rester intact physiquement, alors que normalement « le péché s’inscrit sur le visage de l’homme », sa monstruosité se voit sur le tableau qui renferme son âme. Le tableau est le visage de son âme.

J'ai trouvé la vision de la femme décrite assez misogyne , après savoir si l'auteur s'exprimait à travers, je ne sais pas.

En Conclusion,l'auteur nous conte une histoire fantastique aux thèmes plutôt sombres. C'est un livre qui fait réfléchir à la vie et à son caractère éphémère.

J'ai regardé la dernière adaptation cinématographique "Dorian Gray", et je peux vous dire qu'elle n'est pas vraiment fidèle à l’œuvre, j'en sors plutôt déçue. Des éléments sont complètement modifiés, d'autres totalement inventés.

Ma note: 8.5/10
Le Portrait de Dorian Gray
Le film
Biographie: ICI
                                                        

 

LU dans le cadre des challenges:

4/12
3/6



16 commentaires:

  1. Comme tu le sais, je n'ai pas accroché à ce roman, ni à ses personnages, dommage !

    RépondreSupprimer
  2. J'ai pour ma part adoré ce roman, en particulier Lord Henry, justement pour son cynisme.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Moi aussi j'ai beaucoup aimé le personnage de Lord Henry =)

      Supprimer
  3. Je ne dirais pas que Lord Henry est immoral, mais plutôt amoral. Il ne cherche pas à correspondre aux codes de son temps, ni à se conformer à ce que la société attend de lui, et, s'il est certes un peu " salaud", il n'est pas criminel pour autant.
    Quant à la vision de la femme, je crois qu'elle correspond ( malheureusement, mais bon) plus à une époque qu'à autre chose...
    Mais le style <3 Ce livre est génialissime.

    RépondreSupprimer
  4. Déçue aussi par cette adaptation ciné trop libre pour être appréciable...

    RépondreSupprimer
  5. Coucou, je change de plateforme http://audreyreadings.wordpress.com/
    Mais je continue à te suivre. Je t'ajoute de ce pas dans ma liste de blogs à suivre :-)
    A bientôt.

    RépondreSupprimer
  6. Je n'ai pas du tout aimé le film !! En revanche, je garde un excellent souvenir du livre qu'il faudrait que je relise un de ces jours...

    RépondreSupprimer
  7. C'est vrai que le film n'est pas du tout fidèle, une vraie horreur en comparaison ! Oscar Wilde, dans ce roman, est un génie.

    RépondreSupprimer
  8. J'ai hâte de lire ce roman aussi que est dans ma PAL. Je connais déjà l'histoire par coeur car ma tante me l'a raconté plusieurs fois lorsque j'étais petite fille. Cela me passionnait. J'ai hâte de le lire pour savoir si le roman en vaut vraiment la peine. En tout cas ton analyse donne très envie de le lire. J'ai vu la bande-annonce moche de l'adaptation libre récente. Je n'irai pas la voir au risque de gâcher ma lecture de Dorian Gray.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'ai vu beaucoup d'avis mitigés sur ce roman, donc j'espère que tu ne seras pas déçue. Cela n'a pas été mon cas =)

      Supprimer
  9. J'aimerais bien le lire, j'avais commencé d'ailleurs mais l'avais arrêté car je n'accrochais pas plus que ça. Je vois des avis divers sur le livre mais tu me donnes envie de retenter. Par contre, je n'ai pas vu le film...

    RépondreSupprimer
  10. Ce livre m'a beaucoup déçu, je m'attendais à mieux, et je n'ai pas réussi à en voir toute la profondeur qu'on lui vante.
    Le film m'intrigue, mais comme tu es déçue, cela me refroidie.

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite!