lundi 7 avril 2014

Avenue des Géants de Marc Dugain


Couverture Avenue des géants

Al Kenner serait un adolescent ordinaire s'il ne mesurait pas près de 2,20 mètres et si son QI n'était pas supérieur à celui d'Einstein. Sa vie bascule par hasard le jour de l'assassinat de John Fitzgerald Kennedy. Plus jamais il ne sera le même. Désormais, il entre en lutte contre ses mauvaises pensées.

Édition Folio
420 pages
7, 90 €








Marc Dugain nous propose avec Avenues des Géants une biographie romancée d'Al Kenner, alias Edmund Kemper, un sérial Killer américain qui a sévi entre les années 1960 et 1973.

Al Kenner, n'est pas un garçon comme les autres, à 15 ans il mesure déjà 2,20 mètres et à un Q.I supérieur à celui d'Einstein. Nous suivons ce "personnage" à travers deux types de narration :
- la première narration à la troisième personne parle de la vie d'Al Kenner au présent, en prison à perpétuité

- la deuxième narration écrite à la première personne du singulier relate les souvenirs d'Al. On  le suit  pendant son enfance traumatisante avec un père absent et une mère alcoolique qui l'enferme dans une cave.
  À cause d'un cadre familial chaotique, Al développe des mécanismes de défense perverse, qui se traduisent par exemple, par la décapitation de chats lors de son enfance, sans pour autant en éprouver le moindre remord par la suite. Il n'a aucune empathie, même pas après avoir tué ses grands-parents à 15 ans.
Jugé irresponsable (même s'il déclare être pleinement conscient de son acte), Al Kenner est enfermé pendant cinq ans dans un hôpital psychiatrique.

 L'histoire est vraiment prenante, on s'attache malgré nous  à Al Kenner qui essaye de combattre ses mauvaises pensées même s'il a l'impression d'être obligé de tuer certaines personnes pour pouvoir vivre. C'est un livre très intéressant qui n'essaye pas de justifier les meurtres d'Al Kenner mais de comprendre comment l'Homme en arrive à tuer. L'auteur nous montre que chacun de nos actes ont tous un sens dans notre inconscient, par exemple, décapiter quelqu'un marquerait une libération de l'emprise qu'a eu cette personne sur nous. Enfin, le lecteur se demande quelle atrocité a pu commettre Al pour finir en prison à perpétuité, alors qu'on le voit se battre pour contrôler ses mauvaises pensées et avoir une vie normale.














Avenue des Géants est très bien écrit, de nombreux passages sont magnifiques. J'ai adoré l'ambiance qui se dégage autour du récit, celle de l’Amérique des années 60  avec les Hippies qui prônent l'amour libre en communauté et la contre -culture, les années d'après guerre du Viêt Nam  et les paysages de la côte Californienne et du Montana.

 

 En bref, ce livre fut pour moi un cœur de coup, il mélange équitablement suspense et psychologie. Si vous aimez les séries du type Esprits Criminels, je pense que ce roman pourrait vous plaire, car il explique très bien ce qui se passe dans la tête d'un sérial killer.

note: 10/10
Biographie Rendez-vous sur Hellocoton !

6 commentaires:

  1. Ce fut un coup de coeur pour moi aussi et je compte bien lire son dernier roman

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, moi aussi je compte lire d'autres romans de cet auteur!

      Supprimer
  2. Merci beaucoup pour cette critique très complète, j'ai eu envie de l'acheter à plusieurs reprises mais j'avais peur d'être déçue. Tu m'as donné envie de me plonger dans cette histoire !

    Mathilda
    www.topknotandteacups.com

    RépondreSupprimer
  3. Does your site have a contact page? I'm having a tough time locating
    it but, I'd like to send you an email. I've got some suggestions
    for your blog you might be interested in hearing. Either way, great
    blog and I look forward to seeing it develop over time.


    Check out my blog: Shoes For Plantar Fasciitis

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite!