dimanche 28 octobre 2012

Boys don't cry



Dante attend les résultats de ses examens. Le courrier qui lui ouvrira les portes de l'université. De sa future vie. Celle dont il a toujours rêvé. Mais quand on sonne enfin à la porte, ce n'est pas le facteur, c'est Mélanie. Son ex-copine, dont il n'a plus entendu parler depuis des mois. Avec un bébé. Le sien. Le leur. Etre père à 17 ans ? Il y a de quoi pleurer. Mais les garçons ne pleurent jamais...


Mes impressions:


Le livre s’ouvre sur Dante, un jeune homme épanoui de 17 ans qui attend avec impatience ses résultats de fin d’année déterminant pour son entrée à l’université de ses rêves.
Cependant, un imprévu de taille débarque : son ex, Mélanie, qu’il n’avait plus vu depuis plus d’un an se pointe avec son bébé, leur bébé. Elle ne laisse pas le choix à Dante et repart sans leur fille Emma.
Dante doit faire un choix crucial : Va-t-il accepter son sort ou bien abandonner Emma pour aller à l’université ?
Vous vous doutez bien de la réponse, sinon la suite de l’histoire n’aurait pas lieu d’être.
Ce qui est captivant dans ce roman est le point de vue d'un  jeune père. En effet, le plus souvent, on nous raconte seulement l’expérience des jeunes mamans. Nous allons découvrir avec Dante les joies mais aussi les contraintes d’être parent aussi jeune.
Contrairement à beaucoup de garçons, Dante va assumer ses actes et ne pas être lâche.  Au départ, un peu dubitatif, il s'attachera de plus en plus à sa fille.

Dans cette famille où la communication était devenue compliquée depuis la mort de leur mère ; son petit frère Adam ainsi que son père et sa tante vont se serrer les coudes face à cette rude épreuve.

Ce livre est écrit à deux voix : celle de Dante et plus brièvement, celle de son petit frère, Adam.

Adam est un adolescent de 16 ans qui aime les hommes. Son homosexualité est d’ailleurs pas toujours bien perçue par les autres lycéens qui se moquent de lui. Mais Adam s’en fiche, il croit en sa bonne étoile et rêve de devenir acteur. C'est un jeune homme toujours de bonne humeur et très optimiste. Suffira t-il à le protéger ?

Avant d'avoir Emma, Dante était un jeune homme sérieux ayant un avenir tout tracé. Avec l'entrée d'Emma dans sa vie, nous découvrons un nouveau jeune homme, plus mûr et plus responsable.

La petite Emma sera remettre de la gaîté dans cette famille qui s'était un peu perdu de vue depuis la mort de leur mère.

Malorie Blackman, auteur connu pour sa saga  Entre chiens et loups , nous offre un livre touchant sur les responsabilités paternelles , l'intolérance et les préjugés qui nous touchent encore au XXIe siècle.
Une fin pleine de rebondissement !

 Citation : «  les garçons ne pleurent pas, mais les hommes oui »
«  Avant l’arrivée d’Emma, nous ne faisions que partager la même maison. A présent, nous vivions ensemble ».

note : 8/10
information sur le livre : Édition Milan Macadam , 2011, 286 pages.


9 commentaires:

  1. J'ai eu un énorme coup de coeur pour la saga Entre chiens et loups, puis pour La couleur de la peur. Donc, j'aimerais beaucoup lire celui-ci aussi, mais impossible d ele trouver à ma médiathéque ou en librairie :/

    RépondreSupprimer
  2. J'ai eu la chance de le trouver à ma médiathèque =). J'ai vu qu'il y avait aussi la saga Entre chiens et loups , je me laisserais peut être tenté ^^

    RépondreSupprimer
  3. J'ai bien envie de le découvrir :) Ton avis donne super envie de faire cette découverte livresques ;)

    RépondreSupprimer
  4. il me tente depuis très longtemps :))
    ton avis me donne encore plus envie d'ailleurs :D

    RépondreSupprimer
  5. J'ai adoré Entre chiens et loups, du coup les livres de l'auteur me font envie ^^ Je dois avouer que tu donnes envie :P

    RépondreSupprimer
  6. Il est dans ma wish-list depuis un bout de temps, je le remonte un peu dans la liste ;) Bel avis!

    RépondreSupprimer

Merci pour votre visite!